La formation

Les principes de travail

L’objectif de l’ETL est de former, dans un travail commun avec le monde de l’édition, des professionnels connaissant parfaitement leur métier et son cadre, à l’aide d’une méthode d’enseignement unique à ce jour.

Un enseignement par atelier multilingue

Traduisant tous depuis plusieurs années pour l’édition, ayant tous déjà publié plusieurs ouvrages traduits, les stagiaires de l’ETL profiteront d’ateliers où des professionnels aguerris leur transmettront leur savoir-faire : techniques de lecture, de passage d’une littérature à une autre, de compréhension et de transmission des textes. Ces ateliers se dérouleront à chaque fois autour de textes littéraires de langues aussi variées que le chinois, le russe, l’arabe, le turc, l’hébreu, le japonais, le bulgare, l’espagnol, le malayalam, l’anglais ou l’allemand – le français étant la langue commune à tous les participants – autour de textes littéraires et de centres thématiques (la traduction du théâtre, de l’histoire, du roman populaire, l’utilisation de la métrique, le rôle du contexte dans la bonne lecture d’un texte, la traduction de l’humour ou des dialogues, la traduction du non-dit, etc.)

Des ateliers de pratique du français

Ces ateliers permettent aux jeunes professionnels de développer leur maîtrise du français et leur inventivité linguistique.  

Des ateliers  autour du monde de l’édition

Éditeurs, auteurs, chefs de fabrication, correcteurs, commerciaux, attachés de presse se succèderont pendant deux ans pour présenter leur travail aux stagiaires et leur montrer comment la traduction s’inscrit dans les différentes phases de la production éditoriale. Des ateliers de droit de l’édition et d’utilisation de l’informatique dans le travail de traduction sont également proposés aux stagiaires.