Retour au sommaire

Un partenariat inédit dans le domaine de la formation professionnelle aux métiers de l’édition

La Chine est le premier pays au monde à publier des ouvrages traduits de la langue française : un terrain propice pour les éditeurs des deux pays.

La France et la Chine viennent ainsi d’établir un partenariat inédit dans le domaine de la formation professionnelle aux métiers de l’édition. Il permettra de mieux comprendre et de dépasser les différences culturelles, juridiques et organisationnelles entre les deux pays.

« Les échanges avec les éditeurs chinois ont été multiples et fructueux », a ainsi souligné le communiqué de l’ambassade de France en Chine.

 

Plus de 170 éditeurs autour de « L’édition et le numérique »

Organisée conjointement par l’Asfored et le centre de formation de la SAPPRFT de Chine (State Administration of Press, Publication, Radio, Film and Television), avec le soutien de l’ambassade de France en Chine.

Les 5, 6 et 7 juillet, s’est ainsi tenu à Pékin le premier volet de la formation qui connaîtra un deuxième volet à Paris en 2017.

Aïda Diab, directrice générale de l’ASFORED, et M. Li Hongkui, directeur général adjoint de la division du personnel de la SAPPRFT, ont fait part de leur grande satisfaction à l’égard de cette formation et d’un tel partenariat.

Tous les inscrits « ont honoré d'une présence attentive et assidue nos intervenants », et porté grande attention aux différents sujets évoqués a souligné Aïda Diab.

Mme Cao, directrice du centre de formation de la SAPPRFT, a quant à elle souligné que « les cours des trois formateurs, M. Leroy, M. Ploquin et Mme Demigneux, se fondent sur la connaissance pratique du secteur de l’édition en France. […] Les éditeurs chinois […] ont beaucoup bénéficié de leurs cours qui sont riches de cas de figures et de leurs propres expériences. Cette formation servira d’exemple stimulant pour que nous continuions à promouvoir la fusion de l’édition traditionnelle et des nouveaux médias ».

 

Une formation clé pour la transition professionnelle des éditeurs chinois

Cette formation venait répondre à un véritable manque : « Nous sommes au début de l’édition numérique en Chine et les maisons d’édition sont en pleine phase de transition et d’exploration. Ce genre de formation peut beaucoup nous servir » (Mme Zhang). « Ces cours permettent aux professionnels de l’édition en Chine de mieux comprendre l’état actuel en France de l’édition numérique » (Mme Liu).

Un premier volet qui s’annonce donc prometteur pour la suite, aussi bien pour la coopération franco-chinoise dans le milieu du livre, que pour tous les éditeurs qui pourront y participer. Le deuxième volet est prévu pour 2017 à Paris.

 

Pour plus d’informations :

Communiqué de presse officiel

http://www.xwcbjy.cn/xwzscms/

www.faguowenhua.com

Article Livres Hebdo