Retour au sommaire

Livres numériques et technologies du futur - UNESCO

Nous partageons ici une synthèse du document rédigé par A. D. Hitchens pour l'UNESCO. Il s'intitule : "eBooks: The Revolution Will Be Digitized" (« EBooks : la révolution sera numérisée »). 

Une analyse passionnante consacrée aux évolutions majeures de ce marché mondial.

Lire également notre article sur l'intervention de l'Asfored concernant les défis du nouveau monde numérique.

 

Nous consacrerons de prochains articles aux changements dans les pays émergents, en Inde et en Chine notamment, également présentés dans cette étude.

Ce texte de 18 pages préparé pour la conférence internationale de l'UNESCO à Shenzhen (“Digital Books and Future Technology”), qui s'est réunie à la fin du mois de novembre, aborde les sujets clés auxquels tous les éditeurs sont confrontés aujourd'hui.

1. Il dresse un état des lieux de l'industrie du livre dans le monde :

  • l'évolution du paysage éditorial aux USA et en Europe
  • l'évolution du paysage éditorial en Inde
  • l'évolution du paysage éditorial en Chine

2. Un constat : comment l'on passe du fossé numérique au fossé des contenus

3. Il aborde la question de l'entrave à la gestion des droits numériques

4. Et il dresse enfin une ébauche de l'avenir proche du livre :

  • pour les éditeurs
  • pour les libraires

Avant de conclure.

Nous résumons ici les grandes lignes consacrées à l'industrie américaine et européenne de cette intervention passionnante et très documentée.

Le poids de l'industrie numérique

La révolution numérique continue à moderniser, à perturber et à fondamentalement modifier la façon dont nous interagissons avec notre environnement.

Le fait d'être connecté en continu catalyse la soif humaine d'un accès immédiat aux informations et aux contenus. Après la musique, ce sont désormais tous les secteurs qui sont concernés, et particulièrement l'industrie de l'édition.

Au cours du XXe siècle, l'industrie du livre a évolué pour devenir aujourd'hui une des plus importantes industries de contenu mondial. Pour preuve, le poids de son chiffre d'affaires, 151 billion $, loin devant devant la musique (50 bn $), les jeux vidéo (63 bn $), les magazines (107 bn $) et même le cinéma (133 bn $).

Comme pour la technologie en général, cette industrie va avoir des effets non seulement sur les pays développés mais également au sein des grandes puissances émergentes. Les auteurs, comme aux États-Unis et en Europe, auront accès à l'auto édition et à une large diffusion, échappant aux contraintes des canaux de diffusion traditionnels.

De nouvelles questions autour de l'émergence du numérique

Dès lors, plusieurs questions doivent être posées : pouvons-nous anticiper l'évolution du livre numérique en observant les autres industries numériques ? Comment les intérêts des éditeurs et des ayants-droits influencent-ils la diffusion et l'usage des eBooks ? Les pays émergents pourront-ils inventer leur propre stratégie de développement ? L'impression traditionnelle peut-elle coexister avec le numérique ? Et enfin, quels sont les rôles à jouer par les États dans ce développement ?

Sans surprise, on constate que l'émergence de l'industrie numérique s'est concentrée dans des pays comme les États-Unis, le Royaume Uni, l'Allemagne, et dans une moindre mesure en France et en Espagne. Cela est dû au fait que l'on trouve dans ces pays les acteurs majeurs des industries des médias, qui contrôlent la plus grande part des revenus générés par le livre (Penguin Random House en Allemagne et en Angleterre, Hachette Livre en France, HarperCollins aux États-Unis, en Angleterre et en Australie, Simon & Schuster aux États-Unis et Macmillan en Allemagne.

Quoi qu'il en soit, tous ces groupes doivent faire face au développement des acteurs de la vente grand public que sont Apple, Google et Amazon.

L'Europe : premier marché du livre numérique dès 2017

Si l'on considère l'évolution du chiffre d'affaires du livre numérique (de 1,1 bn $ en 2009 à plus de 4,8 en 2013) dans un contexte de marché toujours pas standardisé du point de vue de la technologie, de la gestion des droits ou des modèles d'abonnement, ces chiffres sont plutôt impressionnants. La part globale du livre numérique dans la même période est ainsi passée de 9 à 23% du chiffre d'affaires des revenus totaux de l'édition.

Une étude de PriceWaterhouseCoopers en 2014 intitulée "Entertainment and Media Outlook" estime que l'industrie du livre numérique va dépasser le marché du livre traditionnel dès 2017 et générer un chiffres d'affaires de 8,2 bn $.

Le marché va plus que doubler aux États-Unis dans la même période (de 16 à 38%).

La progression en Europe sera également impressionnante puisqu'elle va devenir le plus grand marché du livre numérique en 2017 avec des ventes approximativement à hauteur de 19 bn $.

Le paysage éditorial va donc profondément se modifier, laissant émerger de nouveaux acteurs, incitant aux fusions et acquisitions.

Des changements inévitables

Les éditeurs doivent réagir en s'interrogeant sur :

  • les supports (voir par exemple le développement des tablettes)
  • l'optimisation de l'expérience client. Aujourd'hui, les fonctionnalités de la plupart des livres numériques sont quasiment identiques à celles d'un livre papier, sans valeur ajoutée ; il va s'agir de développer les interactions, par exemple en intégrant de la vidéo et du son.

Mais le multimédia n'est qu'une des composantes du livre numérique de demain, car les applications intégrées permettront de maintenir le contact entre l'éditeur et le lecteur bien après l'acte d'achat. Ils pourront ainsi en retirer une source importante de revenus.

La prise en compte des réseaux sociaux est également fondamentale pour soutenir le développement des livres numériques.  Les communautés développées autour du livre donneront aux éditeurs des retours précieux sur les goûts de leurs lectorats.

Enfin, le développement de l'auto-édition doit également être pris en compte. Il constitue une menace réelle pour la prédominance des entreprises d'édition et une opportunité pour de nombreux auteurs d'accéder à une audience qu'ils n'auraient jamais pu atteindre dans un modèle éditorial classique.

 

En conclusion, si l'on voit que l'émergence des livres numériques est inévitable, il faudra encore du temps pour remplacer totalement un support multi séculaire.

Voir aussi