Retour au sommaire

Une formation internationale innovante

Une formation totalement inédite a été organisée en Chine du 2 au 4 avril 2014. Dix-huit responsables et directeurs des plus grandes maisons d’édition chinoises sont venus (certains de Shenzhen ou de Shanghaï, ville invitée au Salon du livre de Paris de 2014) se former au marketing appliqué au livre.

Rappelons que la Chine constitue le plus grand marché du livre au monde, et que le chinois se place désormais à la première place des langues de traduction pour les ouvrages français.

 

Contenu de la formation « Marketing pour l’éditeur »

Cette formation de 3 jours, qui a reçu le label officiel du « 50e anniversaire des relations franco-chinoises », était animée par Françoise Geoffroy-Bernard, formatrice à l’Asfored et intervenante dans le mastère Management de l’édition, en partenariat avec ESCP Europe.

 

Elle s’est parfaitement déroulée grâce au concours de l’équipe de l’ambassade de France (notamment Anthony Chaumuzeau, Conseiller Culturel, et Nicolas Idier, Attaché culturel), ainsi que de traductrices expérimentées (Li Hua le matin, Hu Yu l’après-midi).

 

Les différentes fonctions : édition, traduction, droits étrangers, marketing, et la plupart des domaines éditoriaux (littérature générale, jeunesse, beaux-arts, sciences et techniques, ouvrages scolaires et parascolaires) étaient représentés.

 
Dans les jardins de l'ambassade de France à Pékin.
1er rang debout de G. à D. : A. Diab (2e), M.-P. Fenoll-Trousseau (4e), F. deWaresquiel (5e), S. Bermann (6e), A. Chaumuzeau et N. Idier (à droite) ; F. Geoffroy-Bernard (2e en partant de la D., en bas)
 
 
 
 



François de Waresquiel remet son attestation à l'une des éditrices chinoises ayant participé à la formation « Marketing pour l'éditeur »

 

 

Comme l’a souligné l’une des participantes lors de la remise des attestations de formation par François de Waresquiel, président de l’Asfored et dirigeant des éditions Citadelles & Mazenod, « il ne s’agissait pas seulement d’une formation de professionnalisation mais d’un moment privilégié d’échanges et de partage d’expériences y compris entre éditeurs chinois qui n’ont pas souvent l’occasion de se rencontrer et de confronter leurs pratiques ».

 

Un déjeuner, à l’invitation et en présence de Mme Sylvie Bermann, ambassadeur de France en Chine, a permis de réunir tous les acteurs qui ont ainsi contribué à renforcer les liens dans le secteur de l’édition entre des pays aux fortes « affinités culturelles », selon la formule du Général de Gaulle, il y a 50 ans.

 

De nombreuses questions ont été posées, en particulier sur les lancements et les succès récents en France, sur le prix unique du livre et l’organisation de la diffusion, sur le marché du livre numérique et sur le public potentiel pour des ouvrages traduits du chinois.

 

Cette rencontre professionnelle a créé un véritable engouement pour la formation et une prise de conscience de son importance, capitale pour améliorer les compétences et participer au rayonnement d’une profession et d’une culture. Elle prolonge en 2014 un partenariat avec la Chine amorcé dès 2009 par Aïda Diab, directrice de l’Asfored, et s’est tenue en parallèle du voyage d’étude annuel des étudiants du Mastère Management de l’Édition

 

Point commun pour ces professionnels du livre, chinois et français, actuels comme futurs : des métiers qu’on choisit rarement par hasard et qu’on exerce partout avec la même passion !